PARI

4e Biennale
du Réseau
des maisons
de l’architecture

15 – 19
novembre
2018

17 novembre 2018

Programmation
11h0020h00

Visite libre

Exposition
DOC !

En présence de Jean-Philip Lucas, administrateur du DOC !, Anne-Sophie Kehr, Présidente du Réseau des maisons de l’architecture, Christopher Dessus Commissaire de la Biennale et curateur de l’exposition, Peaks architectes scénographe, et des architectes et artistes exposés.

Un même plan pour deux espaces : la scénographie de l’exposition PARI

L’exposition se déroulera au DOC, un lycée technique désaffecté et transformé en résidence artistique dans le 19e arrondissement. Lieu de monstration et de production fondé en 2015 à l’initiative d’anciens élèves d’écoles des Beaux-Arts, le DOC s'est imposé comme un espace phare de l'émergence à Paris, donnant aux plasticiens et performers la possibilité d'expérimenter, de travailler et de montrer leur travail dans une ville qui manque cruellement d'espaces abordables pour des artistes.

PARI investira l’ancien réfectoire et le gymnase du lycée dans une scénographie imaginée par PEAKS architectes. Le parti pris des scénographes est de définir 1 même plan pour les 2 espaces : le réfectoire et le gymnase. C’est par la matérialisation de ce plan que se joue la différence : tantôt murets, tantôt rideaux, l’expérience de ces deux espaces sera à la fois nouvelle et familière. Cette dialectique spatiale permet au visiteur de comprendre le lien entre l’appel à projets et les 10 architectes-artistes invités et d’apercevoir un certain état de l’architecture aujourd’hui.

10 projets sélectionnés
10 architectes invités
2 espaces à coloniser
1 parcours
1 objet
=
1 pari
 : Démontrer l’architecture d’aujourd’hui en ne présentant qu’une seule production.
De la complexité à la synthèse.
Du gymnase au réfectoire
=
1 expérience à proposer

Gymnase (la curation)

Profitant d’une entrée à 1 mètre du sol dans le gymnase, le plan de cette salle est matérialisé par des murets « en solide » qui s’érigent à cette même hauteur. À hauteur d’œil, les 10 objets des architectes invités sont posés sur ces socles continus qui constituent simultanément des présentoirs et délimitation de sous-espaces. Cette immersion par le haut révèle le plan au spectateur et offre une lecture homogène : l’espace d’un coup d’œil.

Dix invités :

Photo de l’exposition Pari au DOC!

Réfectoire (l’appel à projets)

A l’inverse, le réfectoire est pensé comme le « négatif » du gymnase. La séparation « en souple » de l’espace n’est plus basse mais haute : des rideaux fixés sur des rails au plafond séparent l’espace jusqu’à 1 mètre au-dessus du sol. Les objets sont posés sur des socles au centre de ces espaces. C’est dans cette salle aux multiples petites salles que le visiteur découvrira les 10 objets issus de l’appel à projet. Autonome ou formant des ensembles, ces projets s’inscrivent à l’intérieur d’un plan délimitant des sous-espaces et permettant à chaque objet d’exister à la fois seul et en relation avec les autres.

Dix équipes retenues suite à l’appel à projets :

  • JOURNAL / Matthieu Blond
  • Pauline Djerfi et Manon Chevalier
  • Antoine Espinasseau et Michael Langeder
  • Maria Fernanda Serna Montes
  • FORME / Clément Maitre, Zoé Defossez, Hugo Bizouarne, Robinson Neuville et Sylvain Thery
  • Manon Guéguen, Ulisse Machado et Anais Petitjean
  • Iris Lacoudre
  • BOMAN / Claire Bourgès-Maunoury et Laurent Lustigman
  • Maison N / Sanae Nicolas et Alexandre Nesi
  • Atelier SORION / Sophie Gay et Marion Lancelin

Afficher l’événement Facebook