PARI

4e Biennale
du Réseau
des maisons
de l’architecture

15 – 19
novembre
2018

16 novembre 2018

Programmation
09h0012h00

10 résidences d’architectes en France, regards croisés

Rencontre
École nationale supérieure d’architecture Paris‑Belleville

08h30 09h00 – Accueil café
09h00 09h30 – Ouverture officielle de la matinée consacrée aux résidences d’architectes

Objectif : Comment les résidences d’architectes permettent de révéler et de réactiver nos territoires ?

Échanges en cinq séquences entre les mandataires des équipes invitées, les Maisons de l’architecture organisatrices et les représentants des communes et établissements concernés. Les séquences sont conçues autour de cinq thèmes et leviers : le récit, le jeu, le dialogue inter- disciplinaire, l’identité territoriale et le dialogue citoyen. Animation Annabelle Hagmann et Christopher Dessus.

1. Le récit

Immergée dans un paysage rural ou urbain, l’équipe d’architectes en résidence se nourrit des rencontres et échanges avec les populations qui l’habitent, et construit une pensée, un récit, en vue de révéler les richesses et singularités du territoire. Cette matière sensible, poétique ou encore prospective, propose une lecture renouvelée des lieux, une invitation à se les réapproprier collectivement.

  • Saint-Nazaire - Révéler la ville #6 - Par les rivages
    Myrtille Fakhreddine, architecte, et Laura Thomassaint, auteure et metteure en scène
    ARDEPA
  • Nantes / Montréal - (Ré)habiter le fleuve
    Collectif MIT, Aman Iwan, Adhoc architectes, Vlan paysage
    Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire / Maison de l’architecture du Québec

2. Le jeu

Afin d’associer largement la population à la résidence, notamment les familles, les enfants et les jeunes, les architectes imaginent des formes actives et ludiques de sensibilisation. Concours, jeux de pistes, ateliers de construction, chasses au trésor, ces rendez-vous permettent d’explorer le territoire, de le questionner, d’en découvrir les enjeux et de partager des moments de convivialité et de création.

  • Grenoble - La Villeneuve sort le grand jeu
    Vacance Collective, Cécile Mattoug et Sarah Tapissier, architectes
    Maison de l’architecture de l’Isère
  • Pont de l’Arche - Le fort fantôme
    Laure Dezeuze, architecte, et Julie Pradier, photographe
    Le Forum - Maison de l’architecture de Normandie

3. Le dialogue interdisciplinaire

En faisant dialoguer l’architecture avec un autre champ de la création (design, jeu vidéo), les résidents convoquent des savoir-faire, des codes et des univers qu’ils associent. Les représentations et productions issues de ces croisements invitent professionnels, usagers et habitants, à se laisser surprendre et à décaler leur regard sur l’architecture.

  • Nantes Bottière Pin-Sec - Jeux de terrains
    Studio Dièse, Denis Brochard et Guillaume Barnavon, architectes
    Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire
  • Tourcoing - Standard sur-mesure
    Édouard Danais et Gwendal Le Bihan, architectes
    WAAO Centre d’architecture et d’urbanisme

4. L’identité territoriale

Dans des bourgs devant faire face aux effets du tourisme ou encore aux bouleversements de la réforme territoriale, les architectes en résidence apportent tout au long de leur démarche des clés de lecture visant à révéler l’identité du territoire à ses habitants. La culture locale, attachée aux paysages, au patrimoine bâti comme immatériel, se révèle un socle commun fédérateur à (ré)activer.

  • Picauville - Laboratoire des territoires
    Atelier plus un, César Bazin, Octave Giaume, Inès Winkler, architectes
    Territoires pionniers I Maison de l’architecture Normandie
  • Bonifacio - Territoire de regards
    Arnaud Réaux, architecte, Zoé Bouana, photographe et infographiste, Véronique Victorion, professeur en paysage et aménagement de l’espace et Natacha Nitschek, étudiante en ethnologie
    Maison de l’architecture de Corse

5. Le dialogue citoyen

Pendant quelques mois, la résidence d’architectes crée les conditions d’un échange privilégié entre élus, acteurs locaux, usagers et habitants, tous citoyens d’un même territoire. Centrées sur un bourg, une commune nouvelle, un quartier, les discussions alimentées par la démarche et les réflexions des architectes engendrent questionnements, prises de conscience, voire même changement d’état d’esprit, ouvrant sur de nouvelles opportunités de projets communs.

  • Salviac - Faire la tour
    Sandrine Iratçabal, architecte et scénographe, et Lucas Bacle, réalisateur vidéaste
    Maison de l’architecture Occitanie Pyrénées
  • Valdallière - Projets communs, projet de communes
    Margaux Milhade, diplômée d’Etat en architecture, et Camille Fréchou, paysagiste-conceptrice
    Territoires pionniers I Maison de l’architecture Normandie